Pilar Macias

Contre l'effacement des traces

Las Madres - Lieux

2013

Le projet de résidence en Argentine m’a permis d’élaborer et d’approfondir mon processus de réflexion autour du concept de l’identité, ainsi que celui de la mémoire individuelle et collective. Pour ce faire, j’ai travaillé avec les Mères de la place de Mai [1] (en espagnol : Asociación de Madres de la Plaza de Mayo) pour m’inspirer et les accompagner dans leur quête de matérialisation d’identités perdues.

Je remercie les mères : Amneris Eugenia Perusin, Adelina Alaye, Galiana Di Francesco, Graciela Abramoff Ibustos, Amalia Benavidez de Eguia, Herenia Julia Martinez, Maria Eleocadia Ojeda, Alba Martino, Delia Polliola, Josefina Eyriey, Susana Martinez de Scala, Sara Ludmer de Stimberg, Hilda Noelia Casas de Cortez, Victoria Juana Flores de Navajas Jauregui, Alice Noemi Gadler de Salomone, Noemi Lucia Gibello, Amelia Mahia de Fanjul pour leurs confidences et leur disponibilité.

Programme de bourse de résidence de création en Argentine, Conseil des et des lettres du Québec.

v1 v2 v3 v4 v5
image 3
image 4
image 5
image 6
image 7
© 2012, Pilar Macias. Tous droits réservés. Conception et réalisation : Daniel Blouin, Marie-Ève Roussel et Marie-Pier Tardif | Studio-stage Graphikos, Cégep de Rivière-du-Loup, hiver 2012.