Tout le processus de ressourcement, de création et de médiation a découlé de mon déplacement sur le territoire et des rencontres avec les gens par la photographie.

Je suis partie avec ma voiture, une imprimante, comme instrument technologique, et un chapiteau portatif qui m’a servi comme studio et comme moyen de création et de médiation.

Grâce au travail d’une imprimante numérique, les gens peuvent comprendre les principes de l’impression et voir apparaître leurs images couleur par couleur. Ainsi les prises de photos sont devenues un fait festif, ludique et l’occasion d’échanges.

Programme de partenariat territorial Bas-Saint-Laurent 2016-2017 . Conseil des Arts et des lettres du Québec et la ville de La Pocatière.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.